Couverture livre

D’un simple regard


Louis Escouflaire

De « Immortalisés » à « Ozymandias » en passant par « No land’s man », voici un florilège de neuf nouvelles originales, inattendues et parfois bien « déjantées », issues de la plume de Louis Escouflaire.

Comme il le dit lui-même : « un regard permet parfois de changer une situation, un homme, ou même une vie ». Soutenus par des chutes étonnantes et bien appropriées, ces neuf récits s’articulent tous autour de l’éternel jeu de la vie et de la mort.

L’écriture juste et précise installe des suspenses que ne démentirait quiconque !
Le texte joue aussi bien avec la religion que les obsessions, une naissance dans l’enfer d’un braquage, les basses vengeances d’un perdant à qui le pouvoir est donné, et même la mort en personne, mais toujours avec l’appui d’un thème commun : l’influence du regard.

Plaisir de découvrir jusqu’où peut aller l’imagination d’un jeune auteur, dans ces textes pourvus d’un humour très singulier, et d’une ironie subtile qui aiguise la curiosité et l’esprit critique du lecteur. À ne pas rater donc ! Une très belle surprise dans l’ordinaire des jours.

Commander ce livre chez l’éditeur

portrait

Louis Escouflaire, lauréat du Prix de la Fondation Laure Nobels (1re édition/2014) est né le 9 octobre 1996 à Ath, en Belgique. Il a consigné les neuf nouvelles du présent recueil quelque temps avant son 18e anniversaire. L’auteur écrit depuis l’âge de 13 ans et apprécie beaucoup les langues modernes et anciennes. En dehors de la littérature, il s’adonne au théâtre, mais voue également au cinéma une grande passion. Grâce à ce livre, le jeune écrivain a aussi voulu, selon ses propres termes, « prouver aux adultes que non, les jeunes ne sont pas des fainéants qui passent leur temps devant la télévision ! » Mission accomplie !